10 exemples de langues construites

Les langues construites, également appelées langues conlangues ou auxiliaires, ne sont pas développées naturellement mais résultent de la réorganisation scientifique stratégique des sons, de la grammaire et du vocabulaire pour faciliter la communication entre les personnes. Ce sont des langues secondes et ne visent pas à remplacer la langue première bien que certains aient influencé de manière significative les langues premières. Ces langues empruntent énormément à d'autres langues et certaines ont évolué à partir de langues construites auparavant. Il existe de nombreuses langues de ce type et il en reste encore à développer. Contrairement aux langues naturelles, les langues construites continuent à gagner du terrain en raison de leur nature simplifiée.

10. Lingua Franca Nova

Également reconnu comme Elefen, cette langue a été créée par George Boeree de l’Université de Shippensburg, en Pennsylvanie. La langue est dérivée des dialectes romans modernes du français, de l'italien, du portugais, de l'espagnol et du catalan. Il consiste en un système d'écriture en vingt-deux alphabets, une grammaire complète et réduite. Ceux qui sont familiers avec les langues romanes peuvent facilement le comprendre à première vue. Elefen n'a pas de genre, pas de suffixe pluriel ou personnel pour les verbes et pas de forme objective possessive ou distincte pour les pronoms. Environ 1 000 personnes l'utilisent dans leurs profils Facebook. Lingua Franca Nova a reçu l’ISO 639-3 de SIL en 2008.

9. Novial

Novial a été créé par le professeur Otto Jespersen et sa création de phrases, sa syntaxe et son vocabulaire sont presque similaires à ceux de l’anglais, ce qui facilite l’apprentissage des anglophones. Le vocabulaire comprend l'anglais, le français, l'allemand et les langues scandinaves. Novial a été spécialement conçu pour résoudre les problèmes signalés en espéranto. À partir du milieu des années 1900, après la mort de Jespersen, Novial était en grande partie utilisé. Il est réapparu dans les années 1990 à cause de la vague Internet qui balayait le monde. Novial 98, un projet visant à relancer, commercialiser et améliorer Novial, poursuit l’évolution de la langue.

8. Langue ido

Ido, un mot espéranto qui signifie «progéniture», a été créé en 1907 en raison des courants apparents en espéranto. Ido utilise 26 lettres, un peu comme l'alphabet anglais. Ido a été spécialement conçu pour être grammaticalement, lexicographiquement et orthographiquement régulier, et surtout facile à apprendre et à utiliser. Ido a introduit les noms neutres et les pronoms à la troisième personne. La plupart des vocabulaires sont tirés du français, de l'italien, de l'espagnol, de l'allemand, de l'anglais et du russe. On estime que près de cinq cent mille personnes parlent cette langue.

7. Ro

En 1904, Edward Powell Foster a créé Ro, un conlang qui construit des mots à l'aide de groupes, les mots commençant par des alphabets distincts signifiant un groupe. Par exemple, tous les mots commençant par bu sont des zones géographiques telles que les États-Unis s'appelle Budval. Bofo signifie couleur, bofoc est rouge et bofof est jaune. Dans ses mots, il décrit Ro comme un langage qui agit comme une image et donne un indice. La langue a été décrite comme une langue philosophique, n’a que cinq lettres de voyelles et une lettre de vingt-six lettres. Cependant, Ro a été critiqué pour sa difficulté à différencier deux mots parce que la plupart du temps une consonne fait la différence.

6. Slovio

Mark Hucko a construit Slovio en 1999 pour faciliter l’acquisition de cette langue aux non-Slaves en raison de sa simplicité d’analyse syntaxique. Slovio emprunte à l'espéranto et aux langues slaves ainsi qu'à la plupart des mots identifiés par leur terminaison, tels que les verbes, les adverbes et les adjectifs. Les noms peuvent être créés au pluriel en indiquant le sujet ou l'objet ou en décrivant la direction. Les adjectifs, les adverbes et les verbes sont identifiés par leur fin. La langue a une orthographe simplifiée, une articulation et une grammaire logique. On estime que plus de quatre cent millions de personnes comprennent Slovio et peuvent être saisies sur n’importe quel clavier, y compris le clavier américain.

5. Langue interslavic

Comme son nom l'indique, la langue Interslavic est une langue semi-artificielle qui a été construite sur la base de la langue des différentes nations slaves afin de leur permettre de communiquer entre elles. Créé en 2006, il peut être écrit en utilisant les alphabets latin et cyrillique. Interslavic supprime les différentes particularités qui rendent l’écriture et la communication difficiles. La langue a été développée pour unir les différents peuples slaves qui, bien qu'ayant une origine linguale similaire et physiquement séparés, ne pouvaient plus se comprendre en raison de l'influence d'autres langues.

4. Sambahsa

Sambahsa tire son origine de deux mots malais «sama» et «bahsa» signifiant respectivement «identique» et «langue». C'est un langage relativement nouveau, créé en 2007 par le Dr Oliver Simon. Il s'appelle également Sambahsa-Mundialect et a une grammaire simplifiée. Sambahsa emprunte l'essentiel de ses mots à l'anglais et au français et peu de mots à d'autres langues mondiales plus petites. Sambahsa est réputé pour son vocabulaire étendu et sa grande bibliothèque de documents de référence en ligne. Le projet de développement de Sambahsa est ouvert à toute personne via Internet en créant un compte avec votre proposition et en la publiant.

3. Lingwa de Planeta

Comme son nom l'indique, cette langue, également appelée Lidepla ou LdP, emprunte beaucoup aux dix langues les plus parlées dans le monde, telles que le chinois, l'arabe, l'anglais, l'allemand, le français, l'espagnol, l'hindi, le persan, le portugais et le russe. Développée par le psychologue russe Dmitri Ivanov, l'équipe cherche à créer une langue unique dans le monde où tout le monde communiquera rapidement les uns avec les autres. La force motrice de cette équipe de développeurs est le fait que le monde évolue dans un État communautaire global et qu’un langage universel est donc inévitable. De ce fait, l'équipe a réuni les langues les plus parlées au lieu d'en développer de nouvelles.

2. Universalglot

En 1868, le français Jean Pirro a publié le premier langage complet auxiliaire appelé Universalglot, doté d'une base de vocabulaire étendue. Utilisant une langue latine ordinaire avec peu de changements, il est souvent désigné comme le premier système linguistique auxiliaire complet basé sur des éléments communs dans les dialectes nationaux. La langue utilise l'alphabet latin standard, à l'exception des lettres «w» et «y». Les lettres dont la prononciation diffère de l'anglais sont prononcées en italien ou en espagnol. La langue, tout comme les autres, doit son utilisation à l'ère d'Internet. Il a été en grande partie oublié jusqu'à ce que les publications de Pirro soient mises à disposition gratuitement sur Internet.

1. espéranto

L’espéranto est vaguement traduit par celui qui espère et est la langue construite la plus parlée au monde. Il est parlé par environ deux millions de personnes dans le monde et est principalement utilisé en Europe, en Amérique du Sud, en Asie de l’Est et dans certaines régions de l’Afrique du Nord. L’espéranto est considéré comme facile à apprendre et des tutoriels sont disponibles en ligne. Elle a été conçue par Ludwig Lazarus dans les années 1870 et 80 et publiée en 1887. Cette langue est conçue pour permettre aux différentes langues maternelles de communiquer librement sans perdre leurs langues et leurs identités culturelles, préservant ainsi la diversité linguistique. Il existe des millions de pages Web en espéranto, ainsi que des livres et des publications. En 2016, il a été signalé que certaines écoles de New York l'avaient en option dans le programme.