Comment Chicago a-t-elle eu son nom?

Chicago est la troisième plus grande ville des États-Unis avec une population d'environ 2, 75 millions d'habitants. La région métropolitaine de Chicago est la troisième plus grande du monde par sa superficie. La ville a été constituée en 1837, mais sa croissance a été rapide au milieu du 19e siècle. Il existe plusieurs théories sur la façon dont la ville tire son nom, bien que la plupart s'accordent sur les racines amérindiennes.

Les premiers colons de Chicago

Les colons autochtones de Chicago étaient le peuple algonquin, notamment les Indiens de Miami et de Mascouten. Nicholas Perrot fut le premier Européen à pénétrer dans la région en 1671. Les explorateurs français Jacques Marquette et Louis Jolliet suivirent peu après. Jean Batiste Point du Sable a construit la première colonie permanente dans les années 1780 et est devenu le premier non-autochtone à s’installer dans la région. Après la guerre avec le nord-ouest des Indes, certaines des tribus ont cédé aux États-Unis et, dans les années 1830, Chicago s'est développée pour devenir une municipalité d'environ 100 habitants. Les premiers enregistrements de la ville dénommée "Chicago" remontent aux années 1830.

L'origine du nom Chicago

Il n'est pas étonnant que le nom «Chicago» soit dérivé d'un mot amérindien, à la racine de la ville. Il existe plusieurs théories sur les mots spécifiques dont le nom a été dérivé car les Amérindiens avaient plusieurs mots prononcés de manière similaire à Chicago.

Une théorie populaire affirme que la ville a reçu son nom après qu'un chef nommé Shecaugo s'est noyé dans la rivière qui est devenue plus tard la rivière Chicago et que la ville a obtenu son titre de la rivière. Une analogie différente indique que le nom est dérivé de «Shecaugo» qui se traduit par «eaux ludiques» en référence aux eaux de la rivière Chicago.

La théorie généralement acceptée affirme que le nom est dérivé du mot «shikaakwa» ou «oignon puant» de Miami-Illinois. Les Indiens de Miami-Illinois ont nommé des sites naturels d'après les plantes trouvées à proximité. Le système prévalait dans les langues algonquines, car il rappelait aux locaux quelles plantes poussaient où et par conséquent, il était facile à consulter lors de la collecte d'aliments. La région située autour de l'embouchure de la rivière Chicago était connue sous le nom de «Shikaakwa», car des oignons malodorants poussaient autour du bassin versant. Les explorateurs français ont “francisé” le mot et l'ont transformé en “Shecaugo” pour référence. En 1687, l'explorateur Henri Joutel écrivit dans son journal qu'il était arrivé à un endroit appelé «Shecaugo» où l'ail malodorant poussait dans les bois.

Chicago est surnommée la "ville venteuse"

Le surnom de Chicago est la «ville venteuse». Elle a probablement été nommée à cause de la météo. Des brises froides soufflent à grande vitesse depuis le lac Michigan et balayent les rues de la ville, lui donnant son surnom.