Oiseaux Natifs Du Niger

Le Niger est un pays enclavé d'Afrique occidentale qui représente un peu moins de deux fois la superficie de l'État américain du Texas. C'est l'un des pays enclavés les plus chauds au monde. Les quatre cinquièmes nordiques sont désertiques, tandis qu'un cinquième des pays méridionaux est propice à l'agriculture. Le Niger est bordé par sept pays, dont l'Algérie, le Bénin, le Burkina Faso, la Libye, le Tchad et le Nigéria. Les résidents aviaires du Niger sont principalement constitués d'espèces bien adaptées aux environnements arides. Le pays enclavé du Niger se vante d’abriter une riche variété de faune aviaire. Environ 530 espèces ont été identifiées dans le pays, tant résidentes que migratrices. Les zones humides abondantes du pays sont des habitats particulièrement importants pour ces oiseaux.

Pic gris africain (Dendropicos goertae)

Le Pic gris africain (Dendropicos goertae ) est une espèce d'oiseau de la famille des Picidés. L'oiseau habite une grande partie de l'Afrique équatoriale et sub-saharienne, y compris le Niger. L'oiseau est caractérisé par un bec pointu comme les autres pics. Une queue noire et raide aide les oiseaux à se percher contre les troncs d'arbres. L'oiseau a les pieds sous le joug, avec deux doigts dirigés vers l'avant et vers l'arrière. Un petit ventre rouge, une croupe rouge sont des caractéristiques communes aux hommes et aux femmes. Le mâle est différencié par une couronne rouge tandis que celui de la femelle est gris. L'oiseau se nourrit principalement d'insectes en lançant sa longue langue en avant. L'oiseau habite principalement les trous dans les arbres, en particulier les palmiers à huile, où il pond ses œufs. L'oiseau a été inscrit sur la liste des préoccupations mineures, car aucune diminution notable de son nombre n'a été identifiée.

Finfoot africain (Podica senegalensis)

Le pèlerin africain (Podica senegalensis) possède un vaste habitat au Niger. C'est un oiseau aquatique qui habite les rivières, les lacs, les mangroves, les ruisseaux et les barrages. On a observé que l’espèce s’éloignait des eaux stagnantes ou à écoulement rapide. L'oiseau se nourrit de petits escargots, insectes, crustacés, serpents et petits poissons et parfois de végétation. L'oiseau a des pieds lobés de rouge vif qui l'aident à nager et à patauger parmi les branches tombées dans l'eau. Le Finfoot africain se caractérise par un bec pointu et un long cou, le mâle étant plus foncé que les femelles. L'oiseau fait un nid à partir de branches tombées qu'il utilise pour se reproduire. L'oiseau est répertorié comme préoccupation mineure, mais la pollution et le nettoyage des zones humides suscitent des préoccupations.

Oiseau Secrétaire (Sagittarius serpentarius)

L'oiseau secrétaire est endémique d'Afrique, présent dans des pays comme le Niger, le Soudan, le Tchad et l'Afrique du Sud. L'oiseau a une crête de plumes spatulées à pointe noire. L'oiseau se situe entre 1, 3 et 1, 4 m de haut, il se caractérise par une petite tête et un bec et de longues pattes nues robustes pour la poursuite de sa proie. Sa queue a des rectrices centrales allongées. L'espèce habite des semi-déserts, des prairies et des plantations agricoles. Les espèces construisent des nids dans des acacias ou des épineux pour se reproduire tout au long de l'année. L'oiseau se nourrit principalement de rongeurs et d'insectes, mais aussi de lézards, de jeunes oiseaux, de serpents, d'amphibiens et de mammifères. L'oiseau est territorial et passe la plupart du temps sur le sol. L'espèce est inscrite sur la liste des préoccupations mineures bien qu'elle soit menacée par la déforestation et la perte de son habitat.

Perroquet du Sénégal (Poicephalus senegalus)

L'espèce d'oiseau connue sous le nom de perroquet du Sénégal (Poicephalus senegalus) est une variété commune de la faune aviaire en Afrique de l'Ouest. L'oiseau habite principalement dans la savane et les forêts claires et atteint une longueur estimée à 23 centimètres. L'oiseau est caractérisé par un bec et une tête relativement grands et une queue courte. L'espèce vit dans des trous d'arbre, principalement des palmiers à huile utilisés pour la reproduction. Après l'éclosion, les jeunes mettent environ 12 semaines pour devenir indépendants de leurs parents. L'oiseau est répertorié comme préoccupation mineure bien qu'il soit continuellement menacé de capture pour le commerce d'animaux de compagnie.

Menaces pour les espèces aviaires du Niger

Parmi les autres oiseaux indigènes du Niger, on peut citer l’autruche, le bruant du désert, l’alouette du désert, la nacelle Penduline Sennar, le drongo à queue fourchue et le bavard Fulvous. Le Niger est devenu une destination de plus en plus prisée pour l'observation des oiseaux. Les préoccupations environnementales telles que le nettoyage des zones humides et la capture des oiseaux doivent être traitées de manière adéquate pour renforcer l'observation des oiseaux et l'écotourisme associé dans le pays.

Les oiseaux indigènes du Niger

Oiseaux indigènes du NigerNom scientifique
Autruche

Struthio camelus
Moineau du désert

Passer simplex
Pic gris africain

Dendropicos goertae
Alouette du désert

Ammomanes deserti
Finfoot africain

Podica senegalensis
Sennar Penduline Tit

Anthoscopus punctifrons
Secrétaire

Sagittaire serpentarius
Drongo à queue de fourchette

Dicrurus adsimilis
Perroquet du Sénégal

Poicephalus senegalus
Fulvous Chatterer

Turdoides fulvus