Que sont les cultures "Trois soeurs"?

Le terme «trois cultures sœurs» est un terme utilisé pour décrire trois cultures d'une grande importance, notamment le maïs, les courges d'hiver et les haricots, qui étaient traditionnellement cultivés par les populations autochtones dans certaines régions d'Amérique du Nord. Les cultures constituaient les principaux moyens de subsistance et étaient largement utilisées en raison de leur valeur nutritionnelle. Les trois cultures ont été produites par culture intercalaire, également appelée plantation associée. Les trois cultures bénéficient les unes des autres; le maïs fournit un soutien externe aux haricots (une plante grimpante) et les haricots fixent à leur tour l'azote de l'atmosphère dans le sol, tandis que les courges qui poussent en s'étendant sur le sol suppriment les mauvaises herbes en les empêchant de recevoir la lumière du soleil.

Blé

Le maïs (également appelé maïs) est l'une des premières plantes domestiquées de l'histoire. On pense que cette plante est originaire du Mexique, où elle a été domestiquée par les Amérindiens il y a environ 9 000 ans. Les Mayas et les Olmèques du Mexique primitif ont cultivé cette culture pendant des milliers d'années, qui sont devenus un aliment de base pour la communauté et, au premier siècle de notre ère, sa culture s'était répandue dans toute l'Amérique latine. Les Amérindiens ont également utilisé le maïs comme produit commercial. Le maïs est devenu la culture la plus cultivée au monde. La production mondiale de maïs (estimée à 1, 038 milliard de tonnes en 2014) dépasse même celle du riz et du blé.

Courge d'hiver

La courge d'hiver est l'autre composante des cultures des «trois soeurs». La courge d'hiver est le terme donné à diverses espèces de courges dont les fruits mûrissent dans un processus qui permet de stocker la courge pour une utilisation en hiver. La courge d'hiver, la courge musquée, la courge cushaw et la courge banane sont des exemples de courges d'hiver. La courge est la plus ancienne culture domestiquée des trois sœurs. La courge d'hiver a une grande valeur économique, car certaines espèces comme la courge musquée sont parmi les cultures les plus cultivées au monde et fournissent un revenu à des millions d'agriculteurs dans le monde. .

Des haricots

L'autre membre des cultures «trois soeurs» sont les haricots. Les haricots sont parmi les cultures les plus anciennes du pays, les mésoaméricains les cultivant dès le XXe siècle av. Cependant, la plante existait déjà dans la nature et était consommée par des peuples du monde entier, de l'Égypte ancienne à l'Asie orientale pendant des milliers d'années. Les haricots ont une grande valeur nutritive et sont parmi les meilleures sources de fibres solubles (nécessaires pour lutter contre le cholestérol sanguin), de fer et de protéines alimentaires. La production mondiale de haricots est estimée à 23, 14 millions de tonnes par an, le Myanmar étant le plus gros producteur de cette récolte, avec une production annuelle d'environ 3, 8 millions de tonnes.

Système Milpa

Le processus traditionnel de culture des cultures «des trois soeurs» en Méso-Amérique est connu sous le nom de milpa. Le mot «milpa» est une expression nahuatl qui se traduit par «champ de maïs». Le système agricole est calqué sur les anciennes pratiques agricoles des tribus mésoaméricaines qui intercalaient les «trois sœurs» dans le but d'accroître la productivité et la valeur nutritive des trois cultures. . Dans le système milpa, un cycle de culture s'étend sur deux ans, après quoi les terres sont laissées en jachère pendant huit ans. Le système milpa est largement utilisé dans la péninsule du Yucatan, au Mexique.