Quelle ville était connue comme Leningrad?

Léningrad était le nom donné à l'actuelle Saint-Pétersbourg, qui est la deuxième plus grande ville de Russie. La ville a une superficie d'environ 556 miles carrés et une population d'environ 5, 4 millions d'habitants en 2018. Fondée le 27 mai 1703, la ville a reçu un certain nombre de noms à différentes époques de son histoire. Outre les noms officiels, il possède un certain nombre de surnoms parmi les nationaux, tels que "Fenêtre sur l'Europe", "Venise du Nord" et "Fenêtre à l'Ouest".

Histoire de nommage

La ville a été créée à l'origine par Pierre le Grand. Dans une mission d'occidentalisation de la Russie, il a nommé la ville de Sankt-Peterburg, légèrement différente de l'actuelle Saint-Pétersbourg. Cependant, le début de la Première Guerre mondiale, le 1 er septembre 1914, découle également de la décision du gouvernement impérial de changer son nom en Petrograd. Le nom «Petrograd» se traduit par «Peters City». La principale motivation de cette décision était que le gouvernement voulait se débarrasser des mots allemands «Sankt» et «Burg». Le nom a été changé pour Leningrad environ une décennie plus tard, en janvier. Le 26, 1924, après le décès de Vladimir Lénine. Semblable à Pétrograd, le nom «Leningrad» signifie «la ville de Lénine».

Les motivations de Pierre le Grand

Contrairement à la ville de Moscou, Peter et son équipe d'architectes ont conçu Saint-Pétersbourg à partir de rien. Gardez à l'esprit que la ville était un lieu inhospitalier avant sa conception. Cependant, Peter rêvait d'accéder à la mer et de libérer son potentiel, tout comme Amsterdam et d'autres villes européennes. Dans son esprit, Moscou était un endroit arriéré avec une planification médiocre. Pour commencer à travailler sur le développement de la ville, il doit d'abord vaincre les Suédois, ce qu'il fit lors de la guerre du Nord entre 1700 et 1721.

Après sa victoire, la partie vraiment remarquable de l'ascension de la ville a commencé et a vu Saint-Pétersbourg se transformer en capitale de la Russie en dix ans. Lors de sa création en 1703, la ville ne possédait qu'une seule forteresse suédoise. Au moment de sa mort en 1725, plus de 40 000 personnes y vivaient. Au XXe siècle, Saint-Pétersbourg faisait partie des cinq plus grandes villes d’Europe.

Changements de nom

Nicolas II a décidé de changer le nom de Petrograd en 1914, au début de la Première Guerre mondiale. Alors que la Russie subissait de lourdes pertes pendant la guerre, le Soviet de Petrograd chassa Nicolas II et finit par prendre le contrôle de la ville. Cette période a marqué le début de l'ère soviétique. Une fois qu'ils ont pris Pétrograd, les Soviétiques ont transféré toutes les fonctions du gouvernement à Moscou.

Plus tard, en l'honneur de Vladimir Lénine, Petrograd s'appelait Leningrad. Après le début de la Seconde Guerre mondiale, Léningrad subit de lourdes pertes face aux Allemands. Cependant, la ville a survécu et a effectivement prospéré sous la direction de personnes telles que Grigory Romanov du comité du parti Oblast. Lorsque l'Union soviétique s'est effondrée, le nom de la ville a été changé une nouvelle fois en 1991 pour devenir l'actuel Saint-Pétersbourg. Cependant, la région environnante s'appelle toujours Leningrad.