Quels pays sont frontaliers du Guatemala?

La République du Guatemala est un pays indépendant situé en Amérique centrale. La nation occupe une superficie de 42, 042 miles carrés. Sa superficie terrestre est de 41 374 milles carrés alors que la zone maritime est de 667, 9 milles carrés. C'est l'État le plus peuplé d'Amérique centrale avec une population estimée à 17 millions d'habitants. Au début du 19e siècle, le Guatemala faisait partie de la République fédérale d’Amérique centrale. La fédération se scinda en 1841 pour former plusieurs nations, à savoir; Costa Rica, El Salvador, Nicaragua, Honduras et Guatemala. Aujourd'hui, le Guatemala, nation centraméricaine, partage ses frontières avec certaines de ces nations, à savoir les quatre nations du Mexique, du Honduras, d'El Salvador et du Belize.

Nations limitrophes du Guatemala

Le Guatemala occupe une position stratégique dans la région centrale de l’Amérique centrale. Il joue un rôle clé dans la région en raison de son emplacement central. En vertu de l'Accord de libre-échange centraméricain, les frontières ouvertes du Guatemala et son emplacement central permettent aux nations d'Amérique centrale de traiter librement. La frontière du pays est marquée par des caractéristiques naturelles telles que les rivières et les chaînes de montagnes. Dans certaines régions densément peuplées situées le long de la frontière du pays, des clôtures empêchent l'immigration clandestine dans les États voisins. Les zones proches des frontières guatémaltèques connaissent des taux de criminalité élevés. Le manque d'application stricte de la loi autour des frontières a entraîné une augmentation du nombre de crimes. La région d'Amérique centrale, en particulier la zone frontalière avec le Guatemala, figure parmi les endroits les plus dangereux du monde.

Guatemala-Mexique

Le Guatemala et le Mexique partagent une vaste frontière qui va de la région occidentale à la région nord du Guatemala. La frontière internationale entre les deux pays fait 541 milles de long. C'est la plus longue frontière du Guatemala avec une autre nation. El Quiché, San Marcos, El Petén et Huehuetenango font partie des unités administratives situées le long de la frontière guatémaltèque. Certaines parties de la frontière sont clôturées tandis que des caractéristiques naturelles telles que les rivières en distinguent d'autres. Les postes frontières officiels permettant la circulation des personnes entre les deux pays sont disséminés le long de la frontière. La frontière entre le Guatemala et le Mexique est cruciale dans la région car elle permet le commerce entre les deux pays et le commerce avec d'autres pays d'Amérique centrale. Néanmoins, la frontière a également été une source de conflit entre le Guatemala et le Mexique. Les citoyens guatémaltèques sont souvent accusés de traverser illégalement le Mexique par la frontière entre le Guatemala et le Mexique. Les criminels utilisent souvent la frontière pour faire passer des armes et de la drogue en contrebande entre le Mexique et le Guatemala. Récemment, des milliers d'immigrants tentant de se rendre aux États-Unis se sont vu refuser l'entrée au Mexique à la frontière avec le Guatemala.

Frontière Guatemala-Belize

La frontière entre le Guatemala et le Belize apparaît comme une ligne droite. Il sépare la région orientale du Guatemala de la région occidentale du Belize. La frontière entre le Guatemala et le Belize a une longueur de 165 milles et constitue la deuxième frontière la plus longue du Guatemala. Depuis le 18ème siècle, le Guatemala et le Belize sont en conflit sur la frontière entre les deux nations. Le Guatemala prétend posséder jusqu'à 4 247 milles carrés de territoire situé au Belize. Les deux pays d'Amérique centrale sont restés en désaccord sur la frontière entre le Guatemala et le Belize. En avril 2018, le Guatemala a voté pour que la Cour internationale de justice résolve le différend avec le Belize. Le Belize organisera également un référendum pour déterminer la voie à suivre. Le Guatemala et le Belize partagent des infrastructures importantes à proximité de la zone frontalière. Une grande route traverse la frontière entre le Guatemala et le Belize et relie les deux pays.

Frontière Guatemala-Honduras

La frontière entre le Guatemala et le Honduras est la troisième plus longue frontière du Guatemala. Il relie la partie orientale du Guatemala et la partie nord-ouest du Honduras. La frontière s'étend sur 164 miles. La région frontalière est répertoriée comme les régions les plus dangereuses d’Amérique centrale. On dit que la région a le taux de meurtres le plus élevé dans le monde entier. La région est connue pour ses méga-crimes tels que le trafic de drogue, le trafic d'êtres humains, la violence et les meurtres. L'absence d'application efficace de la loi a permis aux criminels de prospérer dans la région. En conséquence, la frontière entre le Guatemala et le Honduras a accéléré les taux de criminalité dans l’ensemble de la région de l’Amérique centrale. Les États d'Amérique centrale ont intensifié leurs efforts pour lutter contre les trafiquants de drogue, les trafiquants d'êtres humains et d'autres criminels organisés. Les deux nations ont augmenté leurs troupes dans leurs zones frontalières respectives ainsi que leurs points de passage officiels. Ces mesures garantiront la sécurité dans toute la région d'Amérique centrale.

Frontière Guatemala-El Salvador

La frontière du Guatemala avec El Salvador se trouve dans la région sud-est du Guatemala. El Salvador étant le plus petit pays d'Amérique centrale, sa frontière avec le Guatemala ne fait que 142 kilomètres de long. La municipalité de Jutiapa au Guatemala se situe le long de la frontière entre le Guatemala et le Salvador. Les taux de criminalité élevés autour de la frontière entre le Guatemala et le Salvador ont entraîné un déclin de l'économie de la région. En conséquence, de nombreux citoyens du pays ont émigré vers les États voisins à la recherche de meilleures opportunités. Le point frontière qui relie le Guatemala au Salvador a récemment connu un afflux d'immigrants tentant de s'établir aux États-Unis.

Importance de la frontière guatémaltèque en Amérique centrale

Avant le 19e siècle, les nations d'Amérique centrale existaient en une seule nation appelée République fédérale d'Amérique centrale. En 1840, la fédération se scinde pour former les nations individuelles. Le Guatemala, situé au centre de l’Amérique centrale, est un site historique important qui abrite des sites importants des régimes passés. Les pays limitrophes du Guatemala partagent le même passé historique.

De plus, le Guatemala est économiquement important dans la région. Il fournit un lien commercial avec la plupart des pays d'Amérique centrale. L'Accord de libre-échange centraméricain permet aux commerçants de la région de transporter leurs marchandises à travers le Guatemala sans restrictions, voire aucune. La frontière sud du Guatemala se trouve sur la côte de l'océan Pacifique. La côte pacifique fournit des ports importants pour le transport maritime et l'accès aux pays sans littoral de la région.

Enfin, la plupart des pays d’Amérique centrale ont des industries touristiques robustes. Les vacanciers peuvent visiter différents sites dans différents états de la région. Le Guatemala a plusieurs points de passage frontaliers où les visiteurs se déplacent facilement vers diverses destinations.