Ville de Luxembourg - Fortifications historiques et vieux quartiers

La vieille ville de Luxembourg sert depuis 963, année de sa fondation, une forteresse pour les différents empires qui l’ont occupée au fil des siècles. Aujourd'hui, la ville est envahie par les visiteurs désireux de l'explorer et d'apprendre son histoire grâce aux monuments et aux bâtiments anciens encore debout de ces premiers siècles.

5. Une ville recherchée par plusieurs empires -

Du XVIe siècle à 1867, année de la démolition de ses murs, la vieille ville de Luxembourg était l'un des plus importants sites fortifiés d'Europe. Ses fortifications couvraient 180 hectares. L'emplacement du Luxembourg, à la convergence des rivières Alzette et Pétrusse, sur un affleurement rocheux abrupt en fait une forme de fortification naturelle, ne nécessitant qu'une construction à l'ouest, pour devenir une forteresse à part entière. En conséquence, les grands empires européens ont agressivement cherché à l’avoir. Du XVIe siècle à sa démolition, le Luxembourg a été utilisé par les empereurs du Saint-Empire romain, la maison de Bourgogne et les Habsurgs, les rois français, espagnols et les Prussiens. Chacun de ces empires a renforcé le Luxembourg chaque fois qu'il était sous leur contrôle.

4. Importance stratégique historique -

La ville de Luxembourg a été au centre d'événements majeurs de l'histoire de l'Europe. Fondée en 963 par le comte Siegfried, cette ville possédait après le milieu du Xe siècle un petit château construit sur un rocher inaccessible. Mais au 12ème siècle, une colonie s'était développée près de ce château et était protégée par la fortification en pierre qui a été agrandie aux 14ème et 15ème siècles. En 1443, les troupes de Bourgogne s'emparèrent de Luxembourg et passèrent jusqu'en héritage aux Habsbourg et aux Espagnols jusqu'en 1684. Cette époque fut celle où cette ville fut transformée en une formidable forteresse selon l'UNESCO. À partir de ce moment, il fut transmis aux rois de France et finalement aux Prussiens. Selon le Luxembourg State Information, les 17 km de casemates des galeries souterraines creusées dans la roche du Bock et de la Petrusse et les abris anti-bombes de 40 000 mètres carrés ont permis de protéger 35 000 personnes des tirs d'obus lors des deux guerres mondiales. La vieille ville de Luxembourg a été nommée site du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1994.

3. Unicité architecturale -

Chaque empire qui a occupé le Luxembourg à partir du 16ème siècle a laissé une empreinte architecturale unique dans cette ville. Les rues de la ville et les bâtiments publics ont éclairé son développement du 10ème siècle à nos jours. À l'intérieur de la forteresse du Luxembourg se trouvent des quartiers où le commerce et l'artisanat ont été effectués. L'église Saint-Michel est aujourd'hui un musée d'art sacré. L'église Saint-Nicolas fait office de sanctuaire jésuite. L'ancienne abbaye de Neumünster est un point de repère dans l'arrondissement de Grund. La ville haute près des murs de la forteresse était le lieu où les familles aristocratiques et les communautés religieuses ont construit leurs hôtels particuliers. Sebastian Vauban (1633-1707), ingénieur militaire du roi Louis XIV, a grandement contribué au développement de la fortification à Luxembourg, ce qui lui a valu le nom de Gibraltar du Nord. Ses vestiges sont encore visibles aujourd'hui et attirent énormément les touristes européens. Il existe également des tunnels souterrains de 17 km accessibles depuis deux endroits différents du centre de Luxembourg.

2. Environs, sites et sons naturels -

Pour les touristes, il y a beaucoup à découvrir et à entreprendre lors de la visite de la ville de Luxembourg. Des visites des cinq châteaux régionaux chargés d'histoire de la ville à Bourscheid, Clervaux, Esch-Sauer, Vianden et Wiltz sont proposées. Pour profiter des magnifiques illuminations nocturnes des légendaires fortifications, l'Office de tourisme de la ville de Luxembourg propose des visites nocturnes tous les derniers vendredis du mois. Il existe également un bus sans toit pour les visites guidées de la ville pour des groupes comme les aînés, les familles et les enfants.Le bus propose huit interprétations linguistiques différentes pour chaque site visité. Deux heures de promenade autour de la ville sont disponibles pour des lieux tels que la place d'Armes, la place constitutionnelle, le quartier du gouvernement, la corniche, le monument du Millénaire, le palais des grands-ducs et la place Guillaume II du centre-ville. Parmi les autres lieux à visiter, citons l’histoire de la ville, les musées Dräi Eechelen, les monuments du souvenir et de la solidarité nationale, ainsi que la chapelle des Glacis. La promenade de la Corniche vaut également le détour. Surnommée la plus belle allée d'Europe, elle offre une vue panoramique sur le canyon du fleuve, les sites historiques, les énormes fortifications du mur de Wenceslas du XVIIe siècle et les institutions européennes du district de Kirchberg.

1. Menaces et efforts de conservation -

Bien que la ville de Luxembourg ait connu de nombreux assauts et reconstructions aux 15, 18 et 19e siècles, ses vieux quartiers témoignent toujours de son importance historique en tant que ville fortifiée. L’authenticité de ses fortifications, de ses bâtiments, de ses musées et de ses vieux quartiers demeure élevée, et ses énormes structures défensives ont défié toute modification importante de leur forme ou de leur matériau, mais pour la destruction de courte durée après 1867, selon l’UNESCO. Mais il y a eu des restaurations de fortifications qui ont été enterrées au 19ème siècle. Le ministère de la Culture de l'État, le département des sites et monuments nationaux, protège le statut ancien des biens historiques luxembourgeois. Étant donné que ces propriétés ne sont pas menacées, le ministère veille à leur entretien et tout travail d'exploration tel qu'une fouille historique fait l'objet d'une surveillance étroite.